Bonjour. Je m’appelle Mélissa, et je collectionne les boîtes vides.

Du moins, c’est la conclusion à laquelle je suis arrivée en amorçant la phase un de mon Grand Ménage.

Comme nous avions un week-end pas mal occupé, nous avons conclu, Monsieur ma Moitié et moi, que ça nous prenait une corvée pas trop longue, ni trop compliquée pour amorcer notre projet.  Après moult discussions, c’est armés de courage et de volonté que nous nous sommes attaqués au garde-robe.

Je savais bien en ouvrant la porte que la vue de cet empilage désorganisé m’angoisserait.  Je savais ce qui se cachait derrière la porte, et ce que je savais me faisait peur.

Ce que je ne savais pas par contre, c’est la quantité de boîtes vides qu’il y avait…  Le trois-quart du contenu du garde-robe était entièrement constitué de vieilles boîtes cadeau, pour la plupart abîmées par l’empilage chaotique, et de boîtes gardées pour la garantie de l’objet pour lequel elles avaient été conçues. On a même trouvé, dans une boîte à moitié remplie de souvenirs d’enfance, un adorable petit cahier d’exercices dans lequel Monsieur s’appliquait à écrire une panoplie de petites phrases pour le professeur.  (Je n’ai malheureusement pas eu la chance de le photographier parce que le principal intéressé s’est dépêché de le ranger dans une boîte à l’abri de mon appareil-photo.)

Nous n’avions pas de stratégie particulière et avons simplement choisi de trier les choses au fur et à mesure qu’elles sortaient du rangement : soit elles allaient être recyclées, soit elles allaient à l’écocentre, soit elle retournaient dans le garde-robe. Je vous dis pas le capharnaüm qui régnait dans le bureau!

Après avoir mis de l’ordre dans les piles d’objets (comprendre ici « balancer toutes les foutues boîtes vides dans un (quatre!) sac de recyclage ») il est vite devenu évident que j’aurais pas mal plus d’espace libre dans le garde-robe.  Après avoir rangé la (modeste) pile de boîtes, d’outils et d’équipement de sport, il restait même de l’espace pour l’énorme climatiseur acheté l’été passé et qui nous laissait un peu perplexe face à son rangement hivernal.

Voici donc le résultat de nos efforts:

Avant

Avant

Après!

Après!

Organisation!

Organisation!

Si, au départ, le ménage du garde-robe nous semblait une goutte d’eau dans l’océan, l’effet final sur la pièce est incroyable.  La tâche qui m’apparaissait une montagne il y a une semaine me semble beaucoup moins imposante maintenant. Je peux maintenant séparer la corvée en étapes et je crois sincèrement que je vais arriver à mener ce projet à terme (ce qui pour moi, étant la procrastinatrice que je suis, en dit énormément sur le changement apporté!).  Jugez-en donc par vous-même!

IMG_0016

Du plancher!

IMG_0019

C’est tout ce qu’il reste à ranger!

Je voudrais bien vous dire que j’ai trouvé plein de petits trucs d’organisation, et faire de cette expérience un petit tutoriel, mais en toute vérité nous avons fait ça un peu au pif.  La seule chose que j’aurais fait différemment, c’est qu’avant de remettre toutes les boîtes dans le rangement, je les aurais identifiées. Je suppose que je pourrais toujours le faire un peu plus tard. Ce que je peux aussi dire, c’est que côté rapport temps/efforts investis versus bienfaits ressentis, ça vaut certainement le coup. En tout et pour tout, le ménage du garde-robe nous aura pris un peu plus d’une heure et demie, à deux.  Mais le sentiment d’accomplissement qui m’envahit à toutes les fois que j’ouvre la porte et que je vois le tout bien aligné est vraiment indescriptible.

Et vous, avez-vous des trucs d’organisation?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s