Le développement de la pensée critique

J’ai attendu impatiemment qu’on célèbre les trois ans de mon filleul afin de pouvoir lui offrir le cadeau que je planifiais depuis sa naissance : un abonnement à la Maison Théâtre. Il en a aujourd’hui bientôt neuf, et nous sommes allés voir un nombre incalculable de pièces ensemble.

Depuis le tout début, Jeune Homme aime nos sorties au théâtre et tout ce qu’elles impliquent de magique, de spécial, et de moments passés loin du quotidien. Quand nous n’arrivons pas en retard (!), nous prenons le temps de lire le programme et de se préparer au spectacle. Mais ce que je préfère, c’est ce moment, tout juste après la pièce, où nous discutons du spectacle.

Tantine a fait son bac en Critique et dramaturgie, elle essaie donc de stimuler le côté critique et analytique de Jeune Homme depuis longtemps. Mais, invariablement, après chaque pièce, Jeune Homme se contente de dire ce qu’il a préféré sans être capable de cibler ce qu’il a moins aimé, donne trois étoiles au spectacle, et repart satisfait (ce qui est loin d’être décevant, admettons-le tout de go). Sauf cette dernière fois…

Nous sommes allés voir, un certain samedi de février, la version de Tout à trac du célèbre conte Pinocchio. À la sortie du théâtre, après avoir donné 2 étoiles sur 3 au spectacle, Jeune Homme m’expliqua qu’il avait trouvé cette version du conte moins intéressante que la traditionnelle (je n’ai pas réussi à savoir de laquelle il s’agissait, mais il m’a bien spécifié que ce n’était pas celle de Disney). Il n’a pas non plus aimé les chansons (pourtant fort appréciées par Homme, Nièce et moi) interprétées dans le spectacle. Il m’a finalement expliqué que pour lui, la pièce était comme quand, à Just dance, on ne parvient pas à obtenir la 5e étoile, mais qu’on est pas loin… Quelle comparaison!

Pinocchio

Pinocchio. © Tout à trac.

Ce petit commentaire, ce n’est pas grand chose. Mais c’est le début du développement de la pensée critique d’un enfant. Le passage à une nouvelle façon de réfléchir, de voir, de comparer. Et ça, ça me fait plaisir.

Pour ceux que la critique de mon neveu n’aura pas refroidis, le spectacle est d’une grande ingéniosité, a un visuel des plus intéressants, manie habilement le conte que nous connaissons déjà et contient plusieurs références qui feront sourire les plus grands. La dernière représentation à la Maison Théâtre a malheureusement eu lieu cette semaine, mais vous trouverez ici l’horaire de la tournée de la compagnie à travers le Québec!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s