Petits gestes verts

Avec le Jour de la Terre qui approche (le 22 avril, pour les oublieux et oublieuses) et une campagne politique dans laquelle il est question de tout sauf d’environnement, je me suis mise à réfléchir à ce que nous faisons, à la maison, pour réduire notre empreinte écologique. La liste pourrait être bien plus complète, si nous avions plus de temps, si nous étions davantage organisés, si nous étions moins paresseux (!)… mais ça me semble quand même pas mal… Voici donc, dans l’ordre où ça me passe par la tête, les petits gestes verts que nous posons au quotidien.

1. On trie les déchets

Nous avons la chance d’habiter un quartier qui fait la collecte de déchets organiques. Il y a donc trois poubelles dans la cuisine : les ordures, le recyclage, et le compost. Grâce à cela, nous ne remplissons généralement qu’un petit sac à poubelle blanc par semaine! Quant aux déchets dangereux (peinture, piles, cartouches d’encre…) je les accumule pendant un certain temps, puis les apporte religieusement aux endroits désignés.

2. On choisit (hmmm… JE choisis) bien les produits de beauté

Je n’en suis pas encore à concocter mes produits de beauté maison, mais je choisis ceux que j’achète avec le plus grand soin possible. Non testés sur les animaux, sans parabènes, locaux – si possible, avec des ingrédients naturels.

3. On fait le ménage en vert

Pour faire le ménage, on utilise soit des produits écolo (généralement de la marque Attitude, car ils se trouvent partout) ou les classiques vinaigre et bicarbonate de soude. On lave les vitres avec une guenille et on les sèche avec… du papier journal (essayez ça, je vous garantis que vous ne serez pas déçus du résultat!). Finalement, nous avons trouvé chez Jean-Coutu des éponges lavables et réutilisables en micro-fibres dont nous nous servons pour faire la vaisselle.

4. On utilise les transports en commun

On habite à trois pas du métro, donc pas besoin d’auto! Et en été, c’est le vélo! (wooo, ça rime tout ça!)

5. On préfère les légumes locaux

Comme Solen, l’été dernier, nous étions abonnés à un panier des fermiers de famille. Nous avons fait relâche de ce côté dans les derniers mois, mais venons tout juste de nous abonner aux paniers hebdomadaires des fermes Lufa (dont les tomates sont aussi savoureuses pour l’oeil que pour le palais!). Pour les fruits, par contre, y a pas grand chose à faire, en hiver… (Mais on achète beaucoup de bières locales! Est-ce que ça compense?)

gestesverts-légumes

6. On réutilise!

Comme vous aurez pu le constater avec mes plus récents billets, j’essaie de décorer la maison en redonnant un coup de jeune à mes vieux objets. De cette manière, on achète le moins de babioles possibles et on diminue la quantité de déchets qu’on produit!

7. On magasine avec des sacs réutilisables

Mais en 2014, c’est pas mal la norme, non?

8. On se monte une collection de (merveilleuses) couches lavables 

Petit Chat n’est pas encore née, mais elle est déjà bien équipée en couches lavables, dont la majorité ont par ailleurs été achetées usagées sur un forum de couches lavables. Elles sont si belles, j’ai hâte de les mettre à ma cocotte.

Nous ne comptons pas non plus utiliser de lingettes humides jetables, mais plutôt des débarbouillettes avec une solution maison. (Psstt… les accros, je cherche encore la recette de solution idéale pour pouvoir laver les débarbouillettes dans la même brassée que les couches!)

D’ailleurs, si je prêche à des convaincues, sachez que la boutique Bummis, à l’occasion du Jour de la Terre, tentera de battre le record Guinness pour le plus grand nombre de bébés changés en couche lavable au même moment. Rigolo, non? Je ne pourrai pas y participer car Petit Chat sera encore (on l’espère!) bien au chaud dans mon ventre, mais si vous avez envie d’y participer, cliquez ICI pour toutes les infos!

gestesverts-couches

9. On flushe de façon… sélective?!

Tant pis si ça vous semble dégoutant, mais nous, on ne tire pas la chasse d’eau pour un petit pipi!

10. On maximise la sécheuse

Pour l’instant, nous n’avons besoin de faire que deux brassées de lavage par semaine (une pour le foncé, l’autre pour le pâle). Afin de maximiser l’utilisation de la sécheuse, je fais les deux brassées l’une à la suite de l’autre et n’utilise la sécheuse qu’une seule fois (la majorité des morceaux sèchent sur le séchoir, mais il n’y aurait pas de place pour tout mettre, alors les morceaux les moins fragiles vont à la sécheuse). Par ailleurs, nous avons choisi une laveuse HE sans agitateur qui consomme beaucoup moins d’eau que les laveuses traditionnelles. Finalement, en été, nous sommes des inconditionnels de la corde à linge.

11. On cuisine!

Ce qu’on achète tout prêt à l’épicerie, ça implique du transport et de l’emballage (et généralement beaucoup de calories vides et d’aliments modifiés, mais ça, c’est un autre sujet). Alors on essaie le plus possible de cuisiner à partir d’ingrédients de base! C’est savoureux, sain… et écolo!

12. On évite la surconsommation

On n’achète pas ce dont on n’a pas besoin! Aussi simple que ça. (Mais j’avoue que quand il s’agit de vêtements et de chaussures, ma définition de «besoin» est assez large…)

Et vous, quels sont les petits gestes verts que vous posez au quotidien?

Advertisements

5 réflexions sur “Petits gestes verts

  1. Ping : Ma maison écolo | Maman va à l'école

  2. Ping : Ma maison écolo | Bonheurs & Confettis

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s