(Re)découvrir la bibliothèque

La bibliothèque municipale.

Ma mère m’y amenait souvent, quand j’étais petite. J’avais droit à sept livres, et je les choisissais aussi gros que possible, pour être certaine de ne pas manquer de lecture jusqu’à ma visite suivante. (C’est drôle, l’épaisseur des livres était vraiment mon premier critère! Je ne vous dis pas à quel point j’ai été ravie lorsque j’ai découvert Les filles de Caleb… vers 10 ans!)

Arrivée au cégep, j’ai eu mon premier emploi, et j’ai commencé à acheter les livres que je voulais lire, tout bonnement. Puis, j’ai complètement délaissé les bibliothèques municipales, ne fréquentant que celle de l’université pour mes travaux. (Celle de Concordia est d’ailleurs vraiment bien équipée – je prends beaucoup de plaisir à y travailler!)

C’est la naissance de Petit Chat qui m’a donné envie de renouer avec le simple plaisir d’aller à la bibliothèque municipale. Nous lui avons bien acheté quelques livres, mais comme elle et moi en regardons plusieurs tous les jours, on fait rapidement le tour de sa petite étagère. En plus, ça fait une sortie chouette par les temps qui courent, trop froids pour de longues activités extérieures.

Une belle récolte

Une belle récolte

La bibliothèque de Magog – en plus d’être fort jolie et d’offrir une intéressante programmation – possède une collection de livres pour les tout-petits qui, sans être impressionnante, a de quoi satisfaire notre appétit de lecteurs. Petit Chat a beaucoup de plaisir à découvrir les uns après les autres les livres de chaque nouvelle récolte.

Petit Chat examine un nouveau livre - et j'en profite pour shower off notre nouveau sofa!

Petit Chat examine un livre… et j’en profite pour shower off notre nouveau sofa – nah!

Allez-vous à la bibliothèque municipale, seuls ou avec les p’tits?

Parfum de lavande

France2007 copyright Michel Charette

copyright: Michel Charette, 2007

Moi, je trouve ça excitant: mon pouche-pouche à la lavande. Le connaissez-vous? Il coûte cher, mais que de satisfaction! Il annule toutes les odeurs pernicieuses: la cigarette de ceux qui fument illégalement la porte fermée, mais que ça sent pareil à l’extérieur de la pièce (t’sais); la vieille odeur de sous-sol qui colle aux vêtements étendus pour sécher en bas de l’escalier escarpé. Dans les draps, le parfum de mon pouche-pouche rend douillet et apaise les occupants du lit. Sa vaporisation effraie un peu le chat, mais bon, reviens-en, minette!

Ce billet n’est pas commandité!

Récapitulation 2014: objectif 10

Pour faire un petit retour sur cette première année de pamplemousses, j’ai décidé de passer en revue les objectifs, nonos ou essentiels, que je m’étais donnés chaque mois.

Objectif 10: Écrire

Écrire pour ne pas m’endormir dans le confort de la vie ménagère, et pire. (Chercher l’équilibre dans le déséquilibre.) Écrire pour pouvoir dire: je suis une auteure. Écrire pour construire ce que je veux être.

Écrire pour faire avancer les projets qui stagnent.

Oui! Deux de mes projets arrivent presque à terme. Leurs dernières versions ont été dévoilées au monde extérieur. Est-ce que ça les rend plus concrets? J’ai plutôt l’impression qu’ils sont en attente d’approbation, même s’il ne s’agit pas des moutures finales. Ce sont des textes à jouer. Peut-être quand ils seront dits prendront-ils toute leur réalité.

En espérant les réponses de mes lecteurs, j’ai amorcé l’écriture d’un nouveau texte de théâtre. Là, je remets en question la pertinence du sujet, mais certains bouts me font plaisir à relire. J’apprends à faire preuve de rigueur dans ma méthode. J’écris, puis je verrai ce qui marche.

Écrire même dans le doute. (Composer des billets de blogue emo.) Poursuivre l’ouvrage, être freak. C’est la seule chose à faire.

La première journée

Aujourd’hui, c’est la première journée.

La première fois que je prépare le sac à couche. La doudou. Le toutou.

IMG_3436

La première fois que je feins un sourire en lui disant à quel point elle passera une journée extraordinaire.

La première fois que j’ai le cœur gros en l’habillant, que je souhaite que le rituel du matin prenne plus de temps.

La première fois que je ne me demande pas ce que je pourrais bien lui préparer pour diner.

Aujourd’hui, c’est la première journée de garderie de Petit Chat.

Oh ce n’est pas grand chose. Elle ira deux fois par semaine, pour me permettre de me concentrer sur la rédaction de mon mémoire de maitrise. La garderie est à deux coins de rue et l’éducatrice est douce, rassurante, souriante. Je l’ai magasinée, ma garderie!

Ce n’est pas grand chose. Je suis allée la porter à 11h30 et j’irai la chercher vers 15h30.

Ce n’est pas grand chose. Elle était vraiment enthousiaste à l’arrivée.

Ce n’est pas grand chose.

Mais aujourd’hui, mon cœur de maman est quand même un peu brisé.

Maintenant, au boulot.

(Et vivement que 15h30 arrive!)

Une revue de janvier II

Janvier glacial où on a bien dû prendre le rythme de l’hiver. Voici ce qui nous a inspirées, et réchauffées.

Quelques livres…

  • Gardens of the Moon: A Tale of the Malazan Book of the Fallen (Steven Erikson) — Un univers complexe, bien geek, un peu opaque au départ, mais qui s’avère passionnant.
  • How To Sing (Lilli Lehmann) — Comment chanter!
  • Sports et divertissements (Jean-Philippe Baril-Guérard) — Un portrait peu élogieux du vedettariat, publié chez nul autre que Ta mère!

Quelques sorties…

  • Café Beaufort (sur Saint-Zotique) — Un beau potentiel pour y travailler l’après-midi et un menu des plus inspirants!
  • Café Mucho Gusto (sur Beaubien) — Un endroit bien sympathique pour déguster un morceau de gâteau en amoureux!

Quelques recettes gagnantes…

Un article intéressant…

Quelques raisons de se pelotonner dans le sofa…

  • Mr Selfridge (Netflix) — Une série d’époque bien divertissante!
  • La troisième et dernière saison de Call the Midwife (Netflix)

Le chat du mois

Jacques se cache-t-il du froid ou de Petit Chat?

Jacques se cache-t-il du froid ou de Petit Chat?

En février, on a hâte…

  • de se prélasser au chalet
  • de bricoler des valentins
  • de manger de la fondue au fromage, et du risotto, entre autres plats réconfortants…
  • de recevoir la visite de la Petite Belge à Magog

Quelques objectifs pour février…

  • Sophie: Confectionner des collations maison
  • Caro: Prendre l’habitude de faire du lait d’amande à la maison
  • Mé: Encore et toujours reprendre l’habitude de bouger (mais là on a une belle motivation : être en forme pour la lune de miel en mai prochain!)
  • Solen: Approfondir l’expérimentation du pain pétri à la main

Et puis nos inspirations de janvier 2014, ici.