Une revue de mars II

Triste mois de mars, quoique bien rempli.

Vivement la chaleur!

Quelques livres…

  • Sports et divertissements (Jean-Philippe Baril-Guérard) — très recommandable!
  • Universel Coiffure (Caroline Allard) — léger et divertissant
  • La Débâcle (Emile Zola) — pour conclure la lecture des Rougon-Macquart («check», dit Solen)

Quelques sorties…

  • Soif (Hull) — un bar à vin au ravissant décor tout en liège, au menu créatif (étonnante et délicieuse planche de carottes trois façons!)
  • Richard III (TNM) — Sébastien Ricard x Brigitte Haentjens, on aime!
  • Harricana (sur Jean-Talon) — un menu inégal (pas de frites avec la guedille!), mais un service des plus charmants; une ambiance chaleureuse!
  • Brutus (sur Beaubien) — où on mange du bacon (bien savoureux!) et où l’on se fait dire que les gars nous trouvent belles
  • Pub du Bon Vivant (Hull) — une ambiance chaleureuse, un excellent service et un menu fort intéressant
  • Marie, reine d’Ecosse (Thomas Imbach) — un personnage intéressant, mais un film somme toute un peu décevant.

Quelques recettes gagnantes…

Quelques articles intéressants…

Quelques raisons de se pelotonner dans le sofa…

  • la saison 7 de Mad Men est sortie sur Netflix!

Le chat du mois

IMG_20150321_113951232_HDR_2

L’antipathie suscitée par une personnalité horripilante est tempérée par ces moments ronronnants.

En avril, on a hâte…

  • au temps des sucres
  • au soleil printanier (et à la chaleur qui l’accompagne?)
  • à l’anniversaire d’une certaine Moitié
  • au retour (enfin!) d’Outlander
  • au premier anniversaire du Petit Chat
  • à la Grande braderie de mode québécoise

Quelques objectifs pour avril…

  • Sophie : organiser la fête d’anniversaire de Bébé Loutre
  • Caro : faire du travail de propriétaire de maison (notamment laver mes fenêtres et râcler le terrain)
  • Mé : continuer les démarches pour me trouver un emploi en Outaouais
  • Solen : faire le ménage du printemps…

Et puis nos inspirations de mars 2014, ici.

Advertisements

Un thé latte mousseux, sans mousseur

thé latteMon doux conjoint avait acheté un mousseur à lait pour son studio, il y a quelques semaines. Fonne éphémère! Après quelques jours à la maison (assez pour me séduire durablement), l’appareil s’est installé définitivement au bureau. Je suis donc sans mousse depuis.

Mais voici que je tombe sur cet article du blogue de David’s Tea qui m’explique comment en faire grâce à un pot Mason! Ah! bonheur retrouvé!

Verser environ une tasse de lait (ou de lait de coco) dans un pot Mason.
Le couvercle vissé, brasser le pot avec ardeur pendant 45 secondes.
Enlever le couvercle et passer au micro-ondes 30 à 45 secondes.
(Si la mousse est tombée, rebrasser vigoureusement, puis repasser au micro-ondes.)
Verser le lait chaud, puis la mousse sur un thé bien fort ou un espresso.
En cas de grande ambition, faire un dessin dans la mousse.