Nuit étoilée

Quel bonheur, que de se faire jolie pour aller passer une fin de semaine en-amoureux-entre-amis…

nuit étoilée

 

Ongles : Dark navy (e.l.f.) et Brenda (Julep)

Chandail : Motherhood

Advertisements

Le printemps dans mon panier à cosmétiques

J’aurais pu appeler ce billet « Noël dans mon panier à cosmétique », mais Noël, en janvier, c’est tellement out

Toujours est-il que c’est au retour des vacances, en rentrant chez moi après deux semaines passées sous le soleil brésilien, que j’ai eu la chance de trouver sur l’ilot* de ma cuisine trois petites boites, toutes remplies de nouveaux produits à essayer! Ça ne pouvait pas mieux tomber, ma valise avait été égarée entre deux avions, me laissant sans petits pots pendant 4 jours (ô le désespoir!)

maquillage

C’est donc avec l’enthousiasme d’une petite fille qu’à peine mes bottes enlevées, j’ai déballé mes nouveaux produits  (ben quoi, j’avais même pas de valise à défaire!). Les deux premières boites provenaient de Julep, un service auquel je me suis abonnée en décembre et qui permet de recevoir une nouvelle boite de cosmétiques tous les mois. La première, la boite de bienvenue, contenait notamment tout plein d’échantillons qui ont su remplacer à merveille mes petites crèmes perdues entre Détroit et Montréal. Et dans les deux boites, ô bonheur, tout un tas de nouvelles couleurs de vernis à ongles. J’en ai pour les trois prochains mois minimum à essayer tout ça (mais je porte présentement un délicieux violet pailleté qui me ravit le coeur chaque fois que je regarde le bout de mes doigts.)

vernis violet

La troisième boite contenait quant à elle d’alléchants produits à bas prix de la marque e.l.f. que j’avais commandés début décembre. Jusqu’à maintenant, je reste toutefois plus ou moins satisfaite de mes achats (si ça vous intéresse, je pourrais toujours en faire une critique, tiens!), si ce n’est le pouche-pouche à odeur de melon d’eau pour nettoyer les pinceaux – quoi de mieux pour se convaincre à ENFIN commencer à entretenir convenablement lesdits pinceaux?

Avec tous ces nouveaux petits pots, je me suis laissé tenter par un ménage du panier à cosmétiques en question. À la poubelle, les ombres à paupières achetées en 2010 (et celles, je l’avoue avec gêne, achetées en 2007 qui trainaient toujours dans le coin!), j’ai fait de la place pour le neuf. J’ai aussi adopté la sage résolution d’enfin utiliser les échantillons que je collectionnais depuis un moment. Le ménage, ça fait du bien.

Depuis, c’est le printemps dans ma salle de bain.

*Ne vous surprenez pas! Je rédige en nouvelle orthographe…