Une revue de mars II

Triste mois de mars, quoique bien rempli.

Vivement la chaleur!

Quelques livres…

  • Sports et divertissements (Jean-Philippe Baril-Guérard) — très recommandable!
  • Universel Coiffure (Caroline Allard) — léger et divertissant
  • La Débâcle (Emile Zola) — pour conclure la lecture des Rougon-Macquart («check», dit Solen)

Quelques sorties…

  • Soif (Hull) — un bar à vin au ravissant décor tout en liège, au menu créatif (étonnante et délicieuse planche de carottes trois façons!)
  • Richard III (TNM) — Sébastien Ricard x Brigitte Haentjens, on aime!
  • Harricana (sur Jean-Talon) — un menu inégal (pas de frites avec la guedille!), mais un service des plus charmants; une ambiance chaleureuse!
  • Brutus (sur Beaubien) — où on mange du bacon (bien savoureux!) et où l’on se fait dire que les gars nous trouvent belles
  • Pub du Bon Vivant (Hull) — une ambiance chaleureuse, un excellent service et un menu fort intéressant
  • Marie, reine d’Ecosse (Thomas Imbach) — un personnage intéressant, mais un film somme toute un peu décevant.

Quelques recettes gagnantes…

Quelques articles intéressants…

Quelques raisons de se pelotonner dans le sofa…

  • la saison 7 de Mad Men est sortie sur Netflix!

Le chat du mois

IMG_20150321_113951232_HDR_2

L’antipathie suscitée par une personnalité horripilante est tempérée par ces moments ronronnants.

En avril, on a hâte…

  • au temps des sucres
  • au soleil printanier (et à la chaleur qui l’accompagne?)
  • à l’anniversaire d’une certaine Moitié
  • au retour (enfin!) d’Outlander
  • au premier anniversaire du Petit Chat
  • à la Grande braderie de mode québécoise

Quelques objectifs pour avril…

  • Sophie : organiser la fête d’anniversaire de Bébé Loutre
  • Caro : faire du travail de propriétaire de maison (notamment laver mes fenêtres et râcler le terrain)
  • Mé : continuer les démarches pour me trouver un emploi en Outaouais
  • Solen : faire le ménage du printemps…

Et puis nos inspirations de mars 2014, ici.

Une revue de mars

Le mois de mars est-il déjà presque fini? Qu’est-ce qu’on a fait, donc, pour que ça file si vite?

Ceci.

Quelques livres…

  • Pays sans chapeau (Dany Laferrière) — à lire de préférence d’une traite, pour bien s’immerger dans le pays en question
  • Ménageries (Jean-Philippe Baril Guérard et Benoit Tardif)
  • La Joie de vivre (Emile Zola) — ironiquement, la description de l’angoisse y est magistrale
  • Une naissance heureuse (Isabelle Brabant) — de l’empowerment pour les femmes sur le point d’accoucher
  • Embassytown (China Miéville) — science fiction et linguistique: un bon mélange pour les geeks!
  • Les tranchées (Fanny Britt) — des textes sur la maternité, touchants et portant à réflexion

Quelques sorties…

  • Resto : Crudessence — De petits plats sains qui nous ravissent les papilles chaque fois qu’on y va. Un classique!
  • Opéra : Hansel et Gretel (Place des Arts) — Charmant comme tout, du ravissement pour les yeux, les oreilles et le coeur d’enfant.
  • Théâtre : Le grand méchant loup (Maison Théâtre) — Le neveu a trouvé la pièce si drôle qu’il s’en tapait sur les cuisses (tel un vieux monsieur).

Quelques recettes gagnantes…

Quelques articles intéressants…

Quelques incitations à se pelotonner dans le sofa…

Le chat du mois…

mars-chats

Deux chats qui avaient bien hâte de profiter de ces rayons de soleil « printaniers »

Quelques choses auxquelles on a hâte en avril…

  • l’arrivée de Bébé Loutre, c’t’affaire!
  • l’anniversaire d’une douce Moitié
  • le début du congé de maternité
  • les crocus et les jonquilles!

Quelques objectifs pour avril…

  • Solen: reprendre la course et battre mon record au 5km de Longueuil
  • Caro : revenir à de bonnes habitudes alimentaires, après 2 mois passés à me bourrer de cochonneries sous le prétexte que «j’ai le droit, je suis enceinte!»
  • Sophie: être fin prête pour l’arrivée de Bébé Loutre (ce qui comporte terminer ma session universitaire… si possible?)
  • Mé : trouver une destination pour un mini moon (une lune de miel pas officielle — parce que ma Moitié et moi on ne sait pas quand on aura le temps (et les moyens!) de faire notre vraie lune de miel en Belgique!) — un heureux problème, s’il en est un!